Lille - Terre de Design et d’opportunités immobilières

vendredi 22 mars 2019

JPEG - 81.7 ko
Alors que l’affaire du Grostade est toujours en cours, le 20 décembre 2018, la police fermait toutes les issues de la MEL et perquisitionnait les bureaux de Damien Castelain. En cause notamment, la location du Biotope. Il est déjà plus cher qu’annoncé et trop petit.

Ce qui n’empêche pas Damien Castelain de profiter de ses derniers mois d’élu local pour vanter sa capitale mondiale du Design et ses belles opportunités immobilières. Une maire, un président de Métropole, c’est finalement rien de mieux qu’un grand conducteur de travaux.

Communiqué de Damien Castelain :

Lille Métropole, terre de Design et d’opportunités immobilières

Après une année 2018 record (280 000 m² de bureaux commercialisés et un investissement privé de 536 M€) et alors que Lille Métropole, Capitale Mondiale du Design 2020 s’ouvrira dans quelques mois, Lille Métropole confirme son statut de terre d’opportunités immobilières et poursuit cette dynamique en engageant de nouveaux grands projets, comme l’a annoncé ce jour Damien Castelain, Président de la Métropole Européenne de Lille, lors du MIPIM.

Comme chaque année, la Métropole Européenne de Lille est présente au salon international de l’immobilier de Cannes, avec un stand largement dédié à l’innovation et au design, dont Lille Métropole sera la capitale mondiale l’année prochaine.

Avec le développement de nouveaux programmes au cœur du moteur économique métropolitain Euralille, le Metropolitan Square, l’extension des Rives de la Haute Deûle ou celui de la Haute-Borne, les sites d’excellence métropolitains passent en mode XXL pour répondre aux attentes des entreprises et investisseurs.

Lille Métropole œuvre à la régénération urbaine de ses friches industrielles et offre de nouvelles zones économiques, de logements et de loisirs comme en témoignent les projets d’aménagement à Saint Sauveur, Fives Cail, Euraloisirs à Armentières, ou encore l’Union. La redynamisation des parcs d’activités participe également à rendre de plus en plus attractif le territoire pour les entreprises.

Une stratégie qui porte ses fruits, puisque le record de transaction de 2016 a été largement dépassé en 2018 avec plus de 280 000 m ² de bureaux commercialisés et un investissement total de 536 M€.

Pour la Métropole Européenne de Lille, rassemblée sous la bannière de sa nouvelle marque territoriale hello lille, cette trentième édition du MIPIM est l’occasion de rappeler aux investisseurs la mise sur le marché de nouvelles opportunités d’investissement.

La suite à lire sur le site de la MEL, on vous laisse chercher.